Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Grève du centre de transfusion à Madagascar

photo des produits sanguins et de leurs tubes pour analyses

Face aux difficultés que rencontrent les employés du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) de Madagascar pour réaliser leur travail et garantir la sécurité des patients, les salariés du centre de Ampefiloha se sont mis en grève.

A Madagascar, les employés de la banque de sang se sont mis en grève depuis le jeudi 2 mars, malgré la réunion qui a eu lieu la veille au ministère de la Santé. Ils demandent le départ de leur directrice qu'ils accusent de mauvaise gestion et de détournement de fonds.

Depuis plusieurs mois, les médecins de la banque de sang dénoncent un manque de moyens pouvant impacter gravement l'état des patients. Pour Valisoa Andriambelo, chef de service en charge de la qualité du sang, la situation ne peut plus durer. « On n'arrive pas à répondre aux besoins des malades et surtout à répondre à la qualité, puisque les tests de qualité ne sont pas faits systématiquement, faute de moyens. »

Le personnel soupçonne que la Directrice de l'établissement détourne les fonds aloués par le ministère de la santé, du fait qu'il n'y ait jamais d'argent pour assurer le bon fonctionnement du service transfusionnel. Comme lorsque la conservation des poches de sang n'avait pas pu être assurée en janvier à cause de coupure de courant.

Le personnel estime qu’il faut apporter une grande réforme du centre de transfusion sanguine qui détient le monopole de la conservation des poches de sang dans le pays, après tant d’imperfections dans la gestion du Centre.

Mais la directrice du centre de transfusion relativise et réfute toute accusation. « Je peux affirmer ici que je n'ai pas détourné de fonds. C'est une accusation gratuite et c'est au ministère de voir si je suis incompétente ou pas », témoigne-t-elle. 

Après une enquête, dont les résultats ne sont pas connus, le ministre de la Santé a indique le 09 mars que Randriamanantany Zely Arivelo était nommé Directeur du CNTS en remplacement de l'ancien directeur de l'établissement.