Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Le CNTS du Burkina Faso vers l'accréditation

Concentré de globules rouges près à la délivrance

Afin d'améliorer le système transfusionnel au Burkina Faso, le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) a décidé d'entamer une démarche de qualité dans son système de gestion et de management afin de sécuriser les transfusions sanguines.

Dans le cadre de cette démarche, le CNTS a tenu du 6 au 8 décembre 2017 à Koudougou, un atelier de formation au profit de ses acteurs de premier rang. Cet atelier présidé par Dr Honorine Dahourou, directrice générale du CNTS, marque le point de départ du programme d'accréditation prôné par la Société Africaine de Transfusion Sanguine (SATS).

Cette formation va permettre aux acteurs de connaitre et de comprendre les normes promues par la Société africaine de transfusion sanguine. Au bout des trois jours de formation, les acteurs ont compris les normes en vue de sa maitrise, dans le but de l’appliquer sur le terrain.

L’engagement du CNTS pour l’accréditation émane de la volonté de minimiser au maximum les risques liés aux produits sanguins qui sont mis à la disposition des malades. Pour réduire ce risque, la SATS prône la mise en place des normes par étapes. 

Un concept nouveau en matière d’accréditation ou l’approche du « tout ou rien » est la règle. Cette approche comportant trois étapes constitue un outil efficace pour chaque service de transfusion sanguine de s’assurer que son organisation et son fonctionnement répondent aux normes de qualité et de sécurité appropriées.