Immuno-Hématologie Erythrocytaire

Questions fréquentes

Pourquoi les groupes sanguins réalisés lors d'un don du sang ne sont pas valables pour la transfusion sanguine ?

Plusieurs raisons expliquent que les groupages sanguins réalisés lors d'un don du sang ne peuvent pas être utilisés lors d'une transfusion. La première raison est réglementaire. En effet, les échantillons pour réaliser des groupages sanguins doivent comporter l'identité complète du patient alors que pour un don du sang, l'anonymat étant une des premières règles, les échantillons ne sont identifiés que par un code à barres. Enfin, les réactifs utilisés pour les donneurs de sang ne sont pas identiques à ceux utilisés pour les personnes devant être transfusées. En effet, par exemple, pour la recherche de l'antigène D, les donneurs de sang doivent être rendus D positif lorsqu'ils ont un antigène D de catégorie VI car cet antigène est très immunogène, alors que pour un receveur, il doit être rendu D négatif pour le même antigène car si on le transfuse en D positif, il risque de s'immuniser. Grâce à cet exemple, une même personne peut être D positif en tant que donneur et D négatif sur sa carte de groupe sanguin.

 

Pourquoi les anciennes cartes de groupes ne sont pas valables ?

La validité d'une carte de groupe sanguin n'est pas définie par la réglementation. Mais les progrès en matière de réactifs donnent de meilleurs résultats qu'il y a une vingtaine d'années. Les cartes de groupes doivent donc être renouvelées régulièrement. Attention, la réglementation en matière de carte de groupe a également changé ces dernières années pouvant conduire à ce que les anciennes cartes de groupe ne soient plus valides (aucune donnée manuscrite, pas d'autocollant, liste des antigènes testés pour la recherche d'anticorps ..).

 

Pourquoi faut-il réaliser deux groupages sanguins pour un patient avant chaque transfusion sanguine ?

La réalisation de deux groupages sanguins avant une première transfusion a été mise en place afin d'assurer la sécurité du malade lors d'une transfusion sanguine. Cette double réalisation à des moments différents permet d'éviter des erreurs de prélèvements qui peuvent conduire à de graves conséquences pour le malade. Bien évidemment, cette sécurité n'est valable que si les groupages sanguins sont réalisés à deux moments différents ou par deux infirmières. Malheureusement, certaines infirmières réalisent les deux groupages en même temps et ainsi annulent l'intérêt des deux groupages. Ces négligences entrainent chaque année plusieurs dizaines d'effets indésirables receveurs.

 

Qu'est-ce que ERA ?

ERA signifie "Echanges des Résultats d’Analyses". Ces échanges s'effectuent de façon informatisée entre les sites de distribution de l’EFS et les laboratoires externes. Les objectifs visés sont d’automatiser, d’informatiser et de sécuriser le flux « Echanges d’Analyses » entre les laboratoires d’analyses biologiques médicales (LABM) et l’EFS, afin de garantir la sécurité transfusionnelle des malades. Avant la mise en place d'ERA, les résultats d'analyses étaient saisis manuellement avant de donner du sang. Malheureusement, trop d'erreurs de saisies avaient été relevées conduisant à la mise en place d'ERA. A l'heure actuelle, d'autres erreurs ont été relevées lors des transferts informatiques, notamment lorsque les laboratoires modifient des paramètres. Ainsi, les groupages sanguins n'étaient plus les mêmes entre la réalisation et l'intégration pour la transfusion. Il est donc indispensable d'avoir les résultats papiers du laboratoire afin de vérifier la concordance du transfert informatique.

 

Peut-on changer de groupe sanguin ?

En bonne santé, il n'est pas possible de changer de groupe ou de phénotype. Les changements de groupe sanguin peuvent être dus soit à des erreurs de prélèvements soit à des évolutions dans les techniques. Néanmoins, il existe des états pathologiques qui conduisent à l'affaiblissement antigénique conduisant à un changement de phénotypes (voir malignité). Il est également possible de changer de groupage après une greffe de cellules souches hématopoïétiques.

 

Pourquoi le groupe sanguin change lors d'une greffe de moelle osseuse ?

Les patients atteints de maladies du sang doivent avoir une greffe de moelle osseuse afin de guérir. Cette greffe permet de remplacer les cellules sanguines "malades" par de nouvelles cellules. Les greffes de moelle osseuse conduisent donc dans un premier temps à l'apparition d'une nouvelle population de globules rouges (présence d'une double population lors du groupage), puis la nouvelle population va devenir le groupe final du patient pouvant ainsi avoir changé son groupage sanguin.

 

Pourquoi les femmes enceintes sont souvent Lea-, Leb- lors d'une grossesse ?

Les femmes Lea-, Leb+ deviennent naturellement durant leur grossesse Lea-, Leb-. Il est important de rappeler que le système Lewis n'est pas produit dans l'erythroblaste, mais est adsorbé par les globules rouges. Les antigènes Lewis sont présents dans le plasma. Lors de la grossesse, les lipoprotéines qui adsorbent également les 2/3 des antigènes Lewis vont augmenter, conduisant à une adsorption plus importante des antigènes Lewis au détriment des globules rouges. Les sites antigèniques Lewis sur les globules rouges seront trop faibles pour permettre leur détection par un test d'agglutination.

 

Quel est l'intérêt d'utiliser de la bromeline ?

La bromeline est une enzyme protéolytique qui permet par son action de diminuer le potentiel zeta des globules rouges. Cette diminution du potentiel zeta permet un rapprochement plus rapide des globules rouges donnant ainsi lors des groupages en techniques bromelinées des résultats plus rapides et plus importants.

 

Qu'est-ce qu'un groupe rare ?

Trois contextes différents définissent un groupe rare :

  1. Absence d'un antigène de prévalence élevée (personne public négatif)
  2. Absence d'expression de plusieurs antigènes de prévalence équilibrée dans un même système de groupe sanguin (exemples : D+C+E+c-e-, D-C+E-c-e+)
  3. Absence de plusieurs antigènes de prévalence équilibrée dans plusieurs systèmes de groupes sanguins (combinaison phénotypique rare).

Ces groupes rares posent des problèmes importants lorsqu'une transfusion sanguine doit être réalisée. L'absence de donneurs compatibles rend dans certains cas la transfusion de sang compatible impossible.