Immuno-Hématologie Erythrocytaire

Applications

Les découvertes relatives à l'immuno-hématologie (IH) ont été essentiellement réalisées afin de parvenir à transfuser les malades et ainsi sauver des vies. Mais les différentes découvertes et la compréhension des antigènes des groupes sanguins ont permis d'utiliser l'immuno-hématologie dans diverses applications médicales :

 

  • La transfusion sanguine : l'immuno-hématologie est à ce jour la discipline indispensable pour réaliser une transfusion sanguine. Elle est utilisée chez les donneurs de sang bénévoles afin de déterminer le groupe sanguin et le phénotype RH-KEL qui seront indiqués sur les produits sanguins labiles, et chez les receveurs (malades transfusés) afin d'assurer la compatibilité des produits sanguins transfusés. La recherche des anticorps irréguliers (RAI) est aussi réalisée.

     

  • Le suivi des femmes enceintes : l'IH est utilisée lors de chaque grossesse afin de garantir la bonne santé du foetus et de la mère. Outre la détermination du groupe sanguin afin de pallier à une hémorragie de la délivrance lors de l'accouchement par la réalisation d'une transfusion, des recherches d'anticorps irréguliers (RAI) sont réalisées tout au long de la grossesse afin de détecter une éventuelle immunisation de la mère à l'encontre des globules rouges de son enfant.

     

  • Les incompatibilités foeto-maternelles (IFM) : l'immuno-hématologie est utilisée afin de chercher les raisons de l'ictère chez le nouveau-né dans les premiers jours de sa vie. Ces examens permettront de déterminer le traitement à mettre en place chez l'enfant.

     

  • La transplantation rénale : Le système ABO n'est pas exclusivement situé sur les globules rouges, il se trouve aussi sur différents tissus du corps humain. Ce système est un rempart important lors des transplantations rénales. Les systèmes HLA (non développés sur ce site) ont aussi une place importante lors de ces transplantations.

     

  • La recherche des anémies hémolytiques auto-immunes (AHAI) : Certains malades développent des anticorps contre leurs propres globules rouges conduisant à leur destruction par phagocytose ou par hémolyse. Ce phénomène est appelé anémie hémolytique auto-immune. Le test direct à l'antiglobuline permet de mettre en évidence des auto-anticorps.

     

  • La recherche de paternité : Les différents systèmes érythrocytaires permettent de déterminer le lien de parenté entre l'enfant et ses parents. Cette méthode est de moins en moins utilisée au profit des recherches génotypiques de l'ADN, car elle n'est pas aussi fiable que la recherche génétique.