Projet d'ouverture du don de sang aux mineurs pour augmenter les dons
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Projet d'ouverture du don de sang aux mineurs

logo de la République Française

Lors de la séance de l'Assemblée nationale du 21 février 2018, deux propositions de loi (PPL) relatives au don du sang ont été présentées afin d'augmenter les dons de sang en France, notamment par l'ouverture du don aux mineurs.

La première proposition de loi (PPL n° 693) souhaite « abaisser l'âge légal pour le don du sang à 16 ans » et la seconde (PPL n° 694) « accorder 2 heures par semestre aux salariés pour participer au don du sang ».

Face à la baisse des dons de sang ces dernières années, les députés emmenés par Véronique Louwagie (LR) ont présenté à l’Assemblée nationale, le 21 février dernier, ces deux propositions de loi. Selon les députés, accorder le droit aux jeunes de 16 à 18 ans de donner leur sang (sans autorisation parentale) permettrait d'obtenir plus de dons.

Les données montrent que les donneurs ont un profil plutôt jeune et actif : un tiers a entre 18 et 19 ans et la moitié a moins de 40 ans. Ces deux propositions souhaitent donc favoriser le don des plus jeunes et également des jeunes actifs.

Avec cette proposition, les députés souhaitent également obliger les entreprises à libérer du temps aux salariés, afin de leur permettre de réaliser des dons de sang durant leur temps de travail, comme cela est possible dans certaines entreprises.