Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Dévéloppement d'un trafic de plasma en Inde

photo d'une infirmière réalisant une transfusion de sang

Alors que les autorités sanitaires en Inde ont mis en place une banque de sang de plasma provenant de donneurs de sang ayant guéri de la Covid-19, dans le même temps, le pays constate le développement d'un trafic de plasma.

Le développement de ce nouveau trafic est la conséquence de la peur de ce virus par la population, qui recherche tout moyen pour guérir. En Inde, le virus est encore très circulant conduisant à plus de 1000 décès par jour actuellement.

Pour réduire le risque de décès, certains patients ont décidé de trouver des plasmas contenant des anticorps contre ce virus. Pour répondre à cette demande, un trafic s'est mis en place. Les patients peuvent donc acheter du plasma entre 500 et 5 500 euros la poche.

Ce trafic est accentué par les difficultés des patients à disposer de transfusions de plasmas provenant des banques de plasmas créées récemment. En effet, pour pouvoir disposer d'une transfusion, le patient doit trouver un proche pour réaliser un don en compensation.

Afin de cesser rapidement ce trafic qui ne garantit nullement la sécurité des patients ni la présence d'anticorps dans ces plasmas, le ministre de la Santé a annoncé que toutes les personnes impliquées dans ce trafic seront poursuivies : acheteur comme revendeur.