Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Le sang de certaines femmes serait dangereux

Photo d'une transfusion sanguine chez un malade

Une étude réalisée par des médecins aux Pays-Bas a mis en évidence que les hommes transfusés avec du sang provenant de femmes ayant été enceintes, ont une augmentation du risque de décès par rapport aux autres hommes transfusés.

Après une transfusion sanguine, une cause fréquente de décès est l'œdème aigu pulmonaire. Des travaux précédents avaient suggéré que la mortalité des hommes après une transfusion était plus élevée si le sang utilisé provenait d'une femme.

Des chercheurs néerlandais ont souhaité aller plus loin dans cette constatation en recherchant si le fait qu'une donneuse ait eu une grossesse auparavant pouvait jouer un rôle dans cette augmentation de la mortalité après une transfusion.

Cette étude a été réalisée sur 31 118 patients transfusés entre 2005 et 2015. Les résultats publiés dans la revue Journal of the American Medical Association ont mis en évidence une augmentation des décès chez les hommes ayant été transfusés avec du sang provenant de femmes ayant été enceintes. Cet effet n'existait pas chez les femmes transfusées.

Les auteurs de cette étude n'ont pas expliqué les raisons de l'impact du sang de femmes qui ont été enceintes. Une hypothèse est que ce soit lié aux changements immunologiques qui ont lieu au cours de la grossesse, une période au cours de laquelle de nouveaux anticorps peuvent se développer.

Cette étude ne fait pas l'unanimité auprès des médecins qui sont très septiques sur les résultats de cette étude, d'autant que d'autres travaux n'ont pas donné les mêmes résultats. C'est pourquoi la question doit encore être approfondie par des recherches supplémentaires.