Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Les bénéfices pour la santé des dons de sang

Photo d'un donneur de don du sang lors du prélèvement

Deux études internationales ont révélé que les donneurs de sang réguliers bénéficient d’effets très positifs sur leur santé cardiaque et d'une protection contre certains types de cancers. Ces effets ne se retrouvent pas chez les donneurs occasionnels.

Faire don de son sang est un geste généreux, altruiste, qui permet de sauver des vies. Mais dorénavant, des chercheurs ont mis en évidence que cet acte était également bénéfique en se prémunisant de deux classes de maladies : Les maladies cardiovasculaires et les cancers.

Selon une étude menée par des chercheurs finlandais et publiée sur la revue scientifique américaine, "American Journal of Epidemiology", le don de sang régulier aide à maintenir, à des niveaux normaux, le taux de fer dans le corps et ainsi réduire chez eux, les risques de maladies cardiaques.

Le fer est un élément essentiel pour le bon fonctionnement du corps. Or avec l’âge, il a tendance à trop s’accumuler dans le sang, ce qui peut entraîner une oxydation excessive du cholestérol. Cette dernière rend le sang plus épais, ce qui accroît le risque de maladies cardio-vasculaires, d’infarctus et d'accidents vasculaires cérébraux.

Une autre étude réalisée par des chercheurs de l'université d'Oxford démontre que la normalisation du taux de fer chez les donneurs de sang réguliers permettrait de prévenir le déclenchement de certaines catégories de cancers.

Ainsi, suite à cette étude qui a suivi 1200 donneurs de sang pendant plus de 4 ans, il a été découvert chez les personnes qui donnent leur sang deux fois par an, une réduction significative du risque de cancer.