partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Production de sang avec de la peau

Des chercheurs canadiens de l’Institut McMaster de recherche sur les cellules souches et le cancer de l’Ecole de médecine Michael G. DeGroote à Hamilton, dans l’Ontario ont découvert une nouvelle méthode permettant de fabriquer du sang à partir de peau humaine.

La revue Nature qui a publié une étude sur le sujet précise que cette nouvelle méthode est très prometteuse en terme de traitements de certaines maladies comme le cancer. Un autre atout majeur de cette découverte est qu’elle utilise des cellules de la peau d’une personne et non des cellules souches embryonnaires dont l’exploitation est très controversée.

La méthode permet donc de transformer des cellule de la peau d’un individu en cellules de sang ayant la même empreinte génétique.

Dans le cas du traitement d’un cancer, cela permettrait à un patient subissant une chimiothérapie d’avoir un traitement plus long, sans les interruptions actuelles qui permettent au corps de se régénérer.

En outre, les chercheurs affirment que cette méthode permet de transfuser un patient grâce à un rectangle de peau adulte de 4cm sur 3.

Cette application de la création de sang nécessitera encore des années de recherche, mais les premiers essais cliniques devraient débuter dès 2012.

En plus de simplifier le processus de production de sang et de s’épargner les controverses attenantes à l’utilisation de cellules souches embryonnaires, et de traiter plus efficacement certaines maladies, cette méthode permettrait donc aussi de parer à des pénuries de sang telles que celle que la France connait actuellement.