Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Une compétition qui fait couler beaucoup de sang

logo de la société canadienne du sang

Le 26 juillet dernier, les pompiers et les policiers du Grand Moncton, au Canada, se sont affrontés, de façon amicale, dans une compétition qui a pour but de mobiliser le maximum de donneurs de sang durant cette collecte de sang.

Cette collecte de sang, organisée par la Société canadienne du sang, est la 21ème collecte annuelle Guns & Hoses (fusil et boyau d’arrosage), qui met en compétition les services de polices (Guns) et les services des pompiers (Hoses).

Les deux services s'amusent de cette compétition, car elle leur permet de "faire couler beaucoup de sang". Le but est qu'en une journée, plus de cent dons de sang soient réalisés par les deux services. Bien évidemment la compétition est amicale, et permet surtout de rassembler les deux services d'aide à la population dans une ambiance festive et autour d'une même cause.  

«L’année passée, la collecte était en décembre et les policiers sont sortis en grand nombre. On a su par la suite que les pompiers avaient plusieurs réunions cette journée-là. Plusieurs d’entre eux n’ont pas pu se rendre, mais on va le prendre comme si on avait gagné quand même. Ce n’est pas notre faute s’ils avaient des réunions la même journée, mais chaque année c’est plutôt serré», a indiqué le policier, Mike Gaudet, du service Codiac de la GRC,

La Société canadienne du sang estime avoir besoin de 155 000 dons d’ici la fête du Travail en septembre. Tous les groupes sanguins sont recherchés, mais plus particulièrement le O négatif puisqu’il s’agit du seul groupe compatible avec tous les autres. Ce stock de sang est de 4 jours alors qu'il devrait être entre 5 et 8 jours.