Amélioration de la sécurité transfusionnelle en France dès 2019
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Amélioration de la sécurité transfusionnelle

logo de la République Française

Afin d'améliorer la sécurité transfusionnelle au niveau de l'Immuno-Hématologie des patients devant être transfusés, le gouvernement francais a modifié la loi permettant une meilleure gestion des analyses de ces patients.

A la suite de la proposition de l'Etablissement Français du Sang (EFS) auprès du Ministre des solidarités et de la Santé le 17 octobre dernier, un arrêté du 26 décembre 2017 a été publié au journal officiel.

Cet arrêté permet de remettre en France le lien entre la réalisation des analyses en immuno-hématologie et la délivrance de produits sanguins labiles, qui avaient été dissociés suite à la perte du monopole de l'EFS sur les analyses en immuno-hématologie transfusionnelles.

L'organisation qui doit prévaloir sur l'ensemble du territoire national doit se construire autour d'un lien indissociable entre la réalisation de l'immunohématologie et la délivrance des PSL, en confiant la responsabilité de l'exercice de ces deux activités à une même structure. Cet exercice conjoint est mis en oeuvre au plus tard le 1er janvier 2019.

Cet arrêté ne redonne pas le monopole des analyses en immuno-hématologie à l'EFS, mais va garantir au patient une meilleure prise en charge de ses transfusions, avec une réduction des délais et une plus grande sécurité transfusionnelle, puiqu'une seule structure se chargera de la gestion de la transfusion de sang, des examens immuno-hématologiques jusqu'à la délivrance des PSL..