Année délicate pour le don de sang à la Réunion pour diverses raisons
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Année délicate pour le don de sang à la Réunion

photo d'un prélèvement d'un don de sang

Alors que l'année 2018 vient de s'achever, l'Etablissement Français du Sang (EFS) a constaté une baisse importante des dons de sang à la Réunion cette année suite à de nombreuses perturbations sur l'île.

Cette baisse des dons de sang est la conséquence de nombreuses difficultés : cyclones, épidémie de dengue ou encore mouvement des gilets jaunes. Pourtant le travail réalisé par l'EFS et la solidarité des donneurs réunionnais ont permis d'avoir du stock de sang toute l'année. 

Même si les résultats ne sont pas définitifs, l'EFS a constaté une baisse des dons de sang, alors que dans le même temps le nombre de dons de plaquettes a été sensiblement identique à l'année 2017. Plus de 22 000 dons de sang ont été réalisés en 2018. Ainsi, 19 624 réunionnaises et réunionnais se sont déplacés sur les points de collecte fixes et mobiles pour donner leur sang.

Dès le début de l'année 2018 , l'EFS a rencontré des perturbations au niveau des collectes à cause des cyclones. Pour faire face à cette problèmatique, les donneurs de sang réguliers ont été sollicités afin d'assurer un stock de sang suffisant.

Les collectes ont également été impactées par le mouvement des gilets jaunes. Le blocage des axes routiers et des rond points a obligé l'EFS à suspendre les collectes pendant la période. Les sites fixes ont été fermés plus tôt (vers midi) au début de la manifestation.

En plus de ces deux événements, l'EFS a dû faire face à une épidémie de dengue, à la baisse des dons de sang durant les fêtes. Mais quoi qu'il en soit, l'ensemble des patients de la Réunion ont eu les transfusions sanguines nécessaires.

Pour 2019, l'EFS a confirmé le maintien de l’ouverture des seconds samedis pour les collectes des sites fixes. Les horaires de ces sites fixes seront rallongés afin de permettre aux salariés de participer au don de sang. L’EFS prévoit aussi plus de collectes mobiles et plus d’évènements.