Développement de la transfusion sanguine au Liban avec la Croix Rouge
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Développement de la transfusion sanguine au Liban

image représentant le sang passant du donneur au receveur

Afin d'aider le Liban à mettre en place une organisation professionnelle de la transfusion sanguine dans le pays, la Croix-Rouge Suisse a décidé de s'investir, et a organisé un échange en Suisse au début du mois d'avril.

Alors que le don de sang en Suisse est basé sur le don volontaire et s'appuie sur une bonne planification des collectes et une gestion efficace des stocks, le système du Liban est quant à lui, basé sur le don de sang par compensation. C'est à dire que pour avoir des poches de sang, il faut qu'un proche ou un ami réalise un don de sang en compensation des poches qui vont être transfusées.

Au Liban, la disponibilité des produits sanguins n’étant pas assurée en cas d’urgence, il peut en résulter des situations critiques. C'est dans ce contexte que la Croix-Rouge Suisse (CRS) a décidé d'aider la Croix-Rouge libanaise.

Cette collaboration a débuté avec l'organisation d'une campagne d’informations et de sensibilisation au sein de la population pour promouvoir le don de sang volontaire. La CRS a également aidé le Liban à organiser les collectes de sang mobiles comme en Suisse.

Au début du mois d’avril, le représentant de la Croix-Rouge libanaise, Mohammad Hawi, s’est rendu à Berne et à la Chaux-de-Fonds pour observer en personne le mode de fonctionnement du système de transfusion sanguine de Suisse.

Le but de cette visite est de comprendre le fonctionnement de la transfusion sanguine afin de pouvoir le transposer au Liban. Transfusion CRS Suisse a montré comment fonctionnait le système depuis la préparation des dons de sang jusqu’à la communication et au marketing en passant par le stockage, la distribution, l’assurance qualité des dons de sang et le pilotage de l’approvisionnement national en sang.