Développement du don de plaquettes en Bourgogne-Franche-Comté
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Développement du don de plaquettes en France

Photo d'un concentré de plaquettes

En 2018, le don de plaquettes est devenu une priorité en France, mais plus particulièrement pour l'Etablissement Français du Sang (EFS) Bourgogne-Franche-Comté, qui se doit d'approvisionner d'autres régions.

Le don de plaquettes est beaucoup moins connu que le don de sang, mais tout aussi important pour de nombreux malades qui ont un déficit de plaquettes dû à leur pathologie. Ce déficit pose un risque supplémentaire pour le patient, notamment en cas de saignement.

L'EFS a des difficultés à recruter des donneurs de plaquettes, du fait que ce don est très contraignant pour les donneurs de sang. Ce don est exclusivement réalisé dans les Maisons du don, car il est réalisé sur rendez-vous et nécessite une machine spécifique.

En plus de ces contraintes, le don de plaquettes est beaucoup plus long que le don de sang, car il dure environ 1h30, ce qui nécessite une grande disponibilité des donneurs. Durant ce temps, les donneurs de sang bénéficient de tablettes, télévisions ou autres, selon les sites afin de les faire patienter. 

La région Bourgogne-Franche-Comté est encore plus concernée par le recrutement des donneurs de plaquettes que les autres régions, car l'EFS envoie environ 15% de son stock pour aider les régions DOM, Paris et le sud de la France.