Don de sang possible pour les patients atteints d'hémochromatose
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Don de sang des patients atteints d'hémochromatose

dessin d'un don de sang d'un patient atteint d'hémochromatose

Depuis le 22 mai dernier, en Belgique, la Ministre De Block a ouvert la possibilité aux patients atteints d'hémochromatose de réaliser des dons de sang, dans certaines conditions malgré leur pathologie. 

L’hémochromatose est une maladie héréditaire due à l’absorption excessive du fer par le corps. En Belgique, environ 1500 patients subissent régulièrement une « saignée thérapeutique» pour normaliser la teneur en fer de leurs organes et de leur sang.

Jusque là, le sang prélevé lors de la saignée était détruit. Ainsi, plusieurs milliers de poches sont détruites régulièrement. De plus, du fait de leur pathologie, les patients atteints d’hémochromatose étaient par ailleurs exclus du don de sang.

Depuis le 22 mai, les poches de sang prélevées pourront être considérées comme des dons de sang. Pour cela, le patient devra avoir une attestation de son médecin, stipulant qu'il répond aux conditions reprises dans la loi.

Grâce à cette nouvelle loi, les patients atteints d’hémochromatose peuvent choisir de réaliser ces saignées dans le cadre d’un traitement hospitalier, ou de donner ce sang à la Croix-Rouge de Belgique. De cette manière, le caractère volontaire du don, qui est une obligation légale, reste garanti.