Don de sang simplifié pour les patients atteint d'hémochromatose
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Don de sang simplifié en cas d'hémochromatose

dessin d'un don de sang d'un patient atteint d'hémochromatose

A compter du 1er mars 2019, les personnes atteintes d'Hémochromatose pourront réaliser des dons de sang sous certaines conditions dans tous les sites de don de sang de l'Etablissement Français du Sang (EFS).

L'hémochromatose est une maladie génétique due à une absorption intestinale excessive de fer avec pour conséquence le dépôt de cet élément au niveau de différents organes. Pour diminuer le fer dans le corps, ces personnes doivent régulièrement réaliser des saignées.

Les saignées, qui consistent à retirer du sang au patient, est apparentée à un don de sang. Actuellement, ces saignées doivent être réalisées dans des centres de santé. L'EFS a quelques centres de santé et pouvait donc, avec accord du patient, transformer cette saignée en don de sang.

Pour faciliter le don de sang de ces personnes, la réglementation a été modifiée donnant la possibilité à tous les sites de l'EFS, et non plus suelement les centres de santé, de prélever les patients atteints d'hémochromatose.

En cas d’indications de déplétions sanguines thérapeutiques, le don de sang est autorisé après les cinq première saignées nécessaires à la surveillance de la tolérance au traitement, sous réserve d’une information du donneur et du recueil de son consentement éclairé.

Le don nécessitera la présentation d’une prescription médicale en cours de validité établie par le médecin traitant du patient. Comme tous les autres donneurs de sang, ils devront être aptes au don de sang, sans contre-indication. En cas de contre-indication au don, ces personnes seront informées qu’elles doivent s’adresser au médecin assurant leur suivi pour adapter leur prise en charge.