Augmentation des dons de sang depuis le début de l'année en Chine
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Evolution du don de sang en Chine

Texte don du sang sur fond rouge

Le don de sang en Chine a commencé son développement avec une augmentation des donneurs de sang depuis le début de l'année et devra se poursuivre pour atteindre 15 donneurs de sang pour 1 000 habitants en 2020.

Le Commission Nationale de la Santé a annoncé son ambition de développer le don de sang dans le pays pour atteindre 15 donneurs de sang pour 1 000 habitants en 2020. Pour parvenir à cela, la Chine va davantage promouvoir le don de sang.

"En 2020, l'utilisation clinique du sang proviendra à 100% du don volontaire", a indiqué  Zhou Changqiang, un responsable de la commission, lors d'une conférence de presse. "A l'occasion du 20e anniversaire de l'entrée en vigueur de la loi sur le don du sang, la commission travaillera avec d'autres départements, y compris la Croix-Rouge chinoise, pour lancer une campagne sur le don du sang entre juillet et septembre"

Entre janvier et mai, le don du sang volontaire est en hausse de 3,6%. Signe que la Chine est prête à faire évoluer le don de sang dans le pays. Pour accentuer cette évolution, la commission a annoncé la mise en place d'applications, des mégadonnées et de l'intelligence artificielle pour promouvoir avec précision le don du sang, et améliorer la connectivité des informations sur la gestion du sang à travers le pays. Le projet de la Chine est donc ambitieux.

Le nombre de donneurs ne cesse de croître depuis 20 ans, passant de 328 000 en 1998 à 14,59 millions en 2017, selon les chiffres révélés par la Commission. Grâce à un système pour une utilisation clinique plus rationnelle du sang, la Chine a réussi à réduire de 20%  la quantité du sang utilisée pour chaque patient et de 30% pour chaque opération au cours des cinq dernières années.