Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Hausse de 9,4% des dons de sang en Algérie

Photo d'une prélèvement de don du sang

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, a annoncé que les dons de sang étaient en hausse de 9,4% durant le 1er semestre 2019, signe que les algériens se mobilisent davantage pour cette cause.

A l'occasion de l’ouverture de la Journée nationale des donneurs de sang, célébrée le 25 octobre, le ministre s’est félicité de la hausse de 9,4% du sang collecté durant le 1er semestre de 2019, avec dans le même temps une multiplication des centres de transfusion sanguine à travers le territoire national.

Néanmoins, « les défis demeurent importants en terme de disponibilité de cette matière vitale, selon les normes de qualité et de sécurité requises », a-t-il observé, préconisant la mise en place d’un registre national des rhésus rares afin de « mieux répondre aux attentes des malades ».

Pour parvenir à cela, le Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a mis en place une nouvelle loi sur la santé, qui permet d'augmenter la sécurité des transfusions sanguines. Il préconise également une meilleure organisation et une coordination entre les différents établissements de santé. 

Le représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en Algérie, François Bla Nguessen, a recommandé la mise en place de systèmes nationaux assurant la coordination de toutes les activités de transfusion sanguine, ainsi que le dépistage systématique du sang collecté afin de sécuriser davantage les transfusions sanguines.