L'EFS a besoin de trouver de nouveaux donneurs de sang chanque année
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

L'EFS a besoin de trouver de nouveaux donneurs

Photo de jeunes unis pour le don du sang

Face au veillissement des donneurs de sang en France, l'Etablissement Français du Sang (EFS) doit recruter davantage de donneurs de sang afin d'assurer le renouvellement des donneurs et ainsi garantir un stock de sang suffisant pour les malades.

La pyramide des âges impacte l’Établissement français du sang : l’afflux de nouveaux donneurs n’est pas suffisant pour remplacer les donneurs les plus fidèles, nombreux à atteindre la limite d’âge de 70 ans.

En 2018, en Auvergne-Rhône-Alpes, 239 000 personnes ont réalisé des dons de sang pour aider les malades. Parmi ces donneurs, 39 500 personnes, soit 16,5%, réalisaient leur premier don de sang de leur vie et ainsi devenaient de nouveaux donneurs de sang.

Le recrutement de ces nouveaux donneurs de sang est une bonne nouvelle pour l'EFS et les malades. Mais malheureusement, ces nouveaux donneurs ne sont pas suffisants par rapport aux donneurs qui ne peuvent plus donner leur sang.

"Le nombre de nouveaux donneurs ne permet pas de combler celui des donneurs atteints par la limite d'âge (70 ans). Ces derniers étant plus fidèles au don que les nouveaux donneurs, il faut donc recruter deux nouveaux donneurs [pour un donneur atteint par la limite d'âge] pour obtenir le nombre équivalent de dons sur une année", écrit l'EFS dans un communiqué.