La DGSN de nouveau mobilisée pour le don de sang en Algérie, octobre
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

La DGSN de nouveau mobilisée pour le don de sang

J'aime la vie, je donne mon sang

A l'occasion de la Journée nationale du don de sang en Algérie, la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) a organisé sa troisième phase de la campagne nationale du don de sang 2018, du 21 au 25 octobre.

Cette campagne nationale a été lancée au niveau de l'hôpital "Les glycines", en coordination avec l'Agence nationale du sang (ANS) et la Fédération algérienne des donneurs de sang (FADS). Elle est également supervisée par l'inspecteur général de la Sûreté nationale et le contrôleur de police Hachichi Mohamed Tahar.

Cette opération de solidarité vise à "consacrer les valeurs de solidarité et à renforcer la coopération de proximité entre les catégories de la société", a indiqué M. Hamidi, chargé de la communication à la Direction de la santé et de l'action sociale et conseiller de la sûreté nationale. Il a également ajouté que la première étape de cette campagne a été lancée en mars dernier et la deuxième en juin".

Plus de 15 000 poches de sang ont été collectées dans le cadre de cette campagne, afin d'être distribuées aux différents hôpitaux publics. Cette opération est devenue une habitude pour la DSGN, et s'inscrit dans le but de renforcer les liens de solidarité et de développer l’action humanitaire initiée par la DGSN.

Pour parvenir à une organisation optimale de cette collecte de sang, l'ANS a mis en place de gros moyens tant matériels qu'humains. L'importance est de ne pas faire perdre trop de temps aux nombreux policiers qui sont venus donner leur sang.