Grave baisse des stocks de sang en Ouganda par manque de dons de sang
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

La situation du don de sang s'aggrave en Ouganda

Photo d'un enfant malade en attente d'une transfusion sanguine

Face à une grave baisse des stocks de sang dans les différentes banques de sang en Ouganda, les médecins ont demandé de l'aide au gouvernement afin de sensibiliser et d'encourager la population à réaliser des dons de sang.

Dans la banque de sang du ministère de la Santé sise à Kampala, la capitale ougandaise, seulement 150 poches de sang étaient disponibles la semaine dernière. Pas assez pour répondre aux exigences d’une journée dans la seule ville de Kampala.

Selon l’Uganda Medical Association, organisation de médecins de la santé publique, la pénurie atteint des niveaux records, à tel point qu’elle frôle la “crise”, entraînant l’annulation de certaines opérations chirurgicales. À l‘échelle nationale, l’Ouganda a besoin d’au moins 340 000 unités de sang par an, mais n’en collecte habituellement que 200 000.

Face à cette crise, une collecte de sang a été organisée en urgence pour une durée de 6 jours, afin de rétablir rapidement les stocks de sang. Mais cela ne suffit pas, les médecins demandent également une aide financière du gouvernement pour développer la transfusion sanguine dans le pays.

Actuellement, environ 2 millions de dollars supplémentaires sont nécessaires pour l’achat de kits de donneurs, pour les tests, et pour financer les collectes de sang, afin de remettre le service sur les rails dans les six prochains mois. Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la Santé dit avoir soumis ce budget au gouvernement, mais l’argent n’est toujours pas disponible.