Les anglophones peuvent réaliser des dons de sang à Stockholm
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Les anglophones peuvent réaliser des dons de sang

Photo d'une collecte de don du sang dans une salle de collecte

Depuis le 16 janvier, le comté de Stockholm en Suéde a ouvert officiellement le don de sang à toutes les personnes parlant anglais, afin de faciliter le don de sang aux donneurs n'ayant pas la maitrise du suédois.

Auparavant, il n'était pas possible pour les anglophones de donner leur sang en Suède. La raison en était le risque de malentendus linguistiques lors de l'entretien médical prédon d'un donneur de sang, et ainsi un risque pour le receveur.

Selon les règles du Conseil national de la santé et du bien-être social, il est interdit de donner ou de recevoir du sang s'il existe un risque d'incompréhension linguistique lors de la demande de don de sang.

A présent, le comté de Stockholm est le premier à donner la possibilité aux anglophones possédant un numéro d’identification suédois de donner leur sang. Pour permettre le don de sang aux anglophones, le centre de transfusion sanguine de Stockholm a formé son personnel à l'anglais médical. De plus, les déclarations de santé et les supports d'informations ont été traduits en anglais.

A l'heure actuelle, rien ne permet de savoir si les anglophones seront en mesure de donner leur sang dans d'autres régions du pays à l'avenir. Comme les soins de santé sont gérés au niveau régional, il appartient à chaque conseil régional de décider de le rendre possible ou non.