Nombreux cas de décès maternels par manque de sang au Sénégal
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Nombreux cas de décès maternels par manque de sang

Logo offrez votre sang

Les services de santé de la région de Kaffrine ont fait le bilan des décès survenus en 2017 par l'impossibilité de réaliser des transfusions sanguines, qui restent très importantes dans cette ville, situé au centre-ouest du Sénégal.

En 2017, la région de Kaffrine a enregistré 46 cas de décès maternels contre 52 en 2016, a révélé, le médecin-chef de la région médicale de Kaffrine, Dr Mamadou Moustapha Diop. Malgré cette baisse, le chiffre reste très élevé.

Selon le médecin-chef, tous les 46 décès maternels enregistrés dans la région de Kaffrine en 2017, ont été étudiés afin de comprendre les causes et ainsi réduire leur nombre. Il a souligné que l'audit a permis de comprendre que la plupart des cas étaient des décès évitables.

En effet, les causes de ces décès maternels sont surtout les hémorragies et les éclampsies. Pour réduire ces décès, un plan d'action a été mis en place, avec notamment l'organisation d'une grande campagne de sensibilisation de la population au don du sang.

La sensibilisation de la population au don du sang devrait permettre d'augmenter les stocks de sang dans la région et ainsi permettre à l'ensemble du corps médical de réaliser les transfusions sanguines en urgence, afin de réduire les décès de ces femmes enceintes.