Ouverture du don de sang aux homosexuels à Malte dans quelques mois
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Ouverture du don de sang aux homosexuels à Malte

logo Pourquoi sang priver

A Malte, les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes ne seront plus exclus du don du sang dans quelques mois, et ce sans conditions d'abstinence, comme cela est le cas dans de nombreux pays d'Europe, comme la France.

Le Ministre de la Santé de Malte, Chris Fearne, a officiellement fait l'annonce de l'ouverture du don de sang aux homosexuels d'ici 2019. Il a expliqué que cette évolution intervient à la suite de la mise en place de nouvelles analyses sur le don de sang.

« Nous avons fait un appel d’offres rédigé au cours de ces derniers mois pour acheter un nouveau dispositif afin d’entreprendre des tests plus détaillés sur chaque don du sang, et pas seulement ceux des hommes gays. Par conséquent certaines catégories de personnes qui ne pouvaient pas donner auparavant, pourront le faire, et parmi elles les hommes ayant des relations avec d’autres hommes. » a déclaré le Ministre de la Santé

Le National Blood Transfusion Service va utiliser la technique des tests d’amplification des acides nucléiques, plus sensible, parce qu’elle permet la détection du virus dans les jours qui suivent une contamination, une période où le niveau de matériel génétique du virus est faible.

Cette décision a également été prise suite à la polémique qui a eu lieu en avril dernier. En effet, suite à un accident de Bus à Zurrieq faisant une cinquantaine de blessés et deux morts, la population a été appelée à donner leur sang. Mais les homosexuels hommes ne pouvaient pas aider les victimes.

Après plusieurs mois de débat et la mise en place d'une nouvelle méthode d'analyses des dons de sang, les homosexuels de Malte pourront réaliser des dons de sang sans aucunes conditions spécifiques à leur orientation sexuelle.