Plaquettes sanguines produites avec des cellules souches iPS
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Plaquettes produites avec des cellules souches iPS

Photo d'un concentré de plaquettes

Suite au développement de la production de plaquettes sanguines à partir des cellules souches iPS par des chercheurs Japonais, le gouvernement du pays a autorisé les premiers essais cliniques afin de continuer son développement.

Le Japon a été le leader dans la recherche sur les cellules souches iPS, découvertes par Shinya Yamanaka en 2006. Face au potentiel de ces cellules pour le traitement de nombreuses maladies, les autres pays ont également réalisé des recherches sur ces cellules.

Selon la société de conseil et de recherche Seed Planning, la médecine régénérative, incluant les traitements dérivés des cellules iPS, représentera un marché de plus de 100 milliards de dollars d'ici 2030. La course à la commercialisation est lancée.

Parmi les nombreuses recherches mises en place avec ces cellules souches iPS, une équipe de l’université de Kyoto a développé la production de plaquettes afin de réaliser des transfusions sanguines à partir des cellules produites.

Avec l'autorisation du gouvernement japonais de commencer les essais cliniques, l'équipe de l'université compte réaliser la premier transfusion de concentré de plaquettes d'ici un an. Ces transfusions sanguines seront réalisées sur des patients atteints d'anémie aplasique. Ces plaquettes artificielles seront transfusées à l’individu en trois injections, en augmentant progressivement la dose.