Les musulmans pour que Ramadan ne rime plus avec pénurie de sang
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Pour que Ramadan ne rime plus avec pénurie de sang

logo du mouvement pour le don de sang des mulsumans

Alors que la période de ramadan conduit inévitablement à une baisse des dons du sang du fait d'être à jeûn, le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) du Maroc souhaite que la période de ramadan ne rime plus avec pénurie de sang.

Pour favoriser le don de sang auprès des musulmans, le CNTS rappelle que le don de sang est compatible avec le mois sacré du ramadan. Les marocains et tous les musulmans se mobilisent pendant le Ramadan, en quête de gestes à même de leur permettre de rallier la noblesse de l’action à la récompense divine tant souhaitée durant ce mois.

Le don de sang s'inscrit donc dans ces actes de noblesse, car il permet de sauver des vies et d'aider les malades qui nécessitent des transfusions sanguines pour vivre. La campagne pour le don de sang a repris cette année cette idée : « Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les Hommes ».

Alors que le ramadan se termine le jour de la journée mondiale des donneurs de sang, ce qui accentue cette année le lien entre le don de sang et le ramadan, le CNTS du Maroc espère avoir assuré l'auto-suffisance en produits sanguins labiles cette année.

Pour arriver à enregistrer 100% des dons volontaires et obtenir 25 000 unités de sang total et 13 000 poches de sang total, le CNTS a mis en place des collectes de don du sang dans différentes mosquées pour permettre aux musulmans de donner leur sang.