Programme PASMI pur réduire les décès maternelles et infentile, Bénin
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Programme PASMI pur réduire les décès maternelles

logo de l'Agence Nationale de la Transfusion Sanguine (ANTS) du Bénin

Pour réduire les décès maternels et infantiles, le Ministre de la Santé du Bénin a mis en place le programme PASMI, dont le bilan a mi-parcours a été réalisé il y a quelques jours par le gouvernement.

Malheureusement, beaucoup de pays d'Afrique ont une mortalité maternelle et infantile très élevée. Cette mortalité lors de l'accouchement est due à un problème de formation des équipes médicales et un maque de structure transfusionnelle pour répondre aux transfusions sanguines en cas d'hémorragie.

D’un montant de plus de 10 milliards de Fcfa, le Pasmi comporte des actions pour résoudre ces deux problèmes et ainsi réduire le nombre de décès. A la mi-parcours, le Ministre Benjamin Hounkpatin a fait le point sur la première étape du programme.

Le domaine prioritaire de ce programme est relatif à l’amélioration de la qualité de la césarienne et de la réanimation néonatale. Pour cela, de nombreux professionnels de ce domaine ont suivi un programme de formation.

Pour permettre cette formation, le gouvernement a permis la mise en place du centre de télé-simulation gynéco-obstétrique au centre hospitalier universitaire de la mère et de l’enfant "la lagune" de Cotonou.

Depuis la mise en œuvre de ce programme, la qualité de la sécurité transfusionnelle est renforcée à tous les niveaux.