Rapport sur l'ouverture du don de sang des homosexuels hommes
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Rapport sur le don de sang des homosexuels

photo des produits sanguins et de leurs tubes pour analyses

L’agence sanitaire Santé publique France a publié un rapport le 14 novembre dernier, sur les risques de transmission de virus du Sida, suite à l'ouverture du don de sang aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH).

Ce rapport met en évidence que l'ouverture du don de sang aux HSH en juillet 2016 n’a pas augmenté le risque de transmission du virus du sida par transfusion. Le risque de contamination au VIH par transfusion sanguine est resté stable depuis l’ouverture de ce droit aux HSH, de l’ordre de 1 sur 5,2 millions de dons.

Depuis Juillet 2016, les hommes homosexuels ont la possibilité de donner leur sang, à condition de ne pas avoir eu de relation sexuelle avec un autre homme depuis au moins un an. Avec cette restriction, l’objectif des autorités sanitaires est de limiter le risque de transmission du virus du sida par transfusion sanguine.

L’étude, qui a porté sur près de 110 000 donneurs de sang, montre que le risque de transmission du virus n’a pas changé depuis l’ouverture du don du sang aux homosexuels. Même s’il n’existe pas de risque zéro, celui-ci reste «extrêmement faible», selon Santé publique France.

Les résultats montrent également que 0,73% des hommes interrogés n'ont pas signalé qu'ils avaient eu une relation sexuelle avec un homme dans les 12 derniers mois. Plusieurs raisons sont évoquées pour justifier de n’avoir pas tout dit avant le don : 41% utilisent systématiquement un préservatif, 23% ont le même partenaire depuis au moins 12 mois et 11% n’ont eu qu’un seul rapport avec un homme au cours des douze derniers mois précédant le don.

Face à ces constats, l'agence sanitaire Santé publique France préconise un assouplissement des critères de sélection des donneurs de sang des hommes ayant des relations homosexuelles.