Réalité virtuelle appliquée à la transfusion pour améliorer les soins
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Réalité virtuelle appliquée à la transfusion

r?alit? virtuelle

Plusieurs études ont mis en évidence que la mise en place de la réalité virtuelle ou de la réalité augmentée était bénéfique pour le patient avec une diminution des douleurs lors de différents soins, comme la transfusion sanguine.

Les premiers résultats de ces techniques sur les grands brûlés ont été très satisfaisants et ont donc conduit les chercheurs à continuer leur développement. De nombreux essais sont en cours pour différents soins.

La réalité virtuelle consiste, à l'aide de lunettes spécifiques, à faire entrer le patient dans un nouveau monde, qu'il soit existant ou non. La réalité augmentée est une technique qui s'appuie sur la réalité, puisque les lunettes permettent de superposer des éléments virtuels au monde réel.

Dès 2000, les résultats préliminaires publiés dans la revue scientifique Pain, étaient encourageants et ont démontré que l’immersion dans la réalité virtuelle était plus efficace que les médicaments habituels. Depuis, cette efficacité a été confirmée par plusieurs études.

Les images obtenues par IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) ont montré que la réalité virtuelle agit sur l’activité de différentes régions impliquées dans le contrôle de la douleur, permettant ainsi de réduire la douleur par l'utilisation d'images.

La réalité virtuelle a également été testée pour les douleurs liées aux soins dentaires, à divers gestes chirurgicaux ou médicaux (endoscopie, ponctions, transfusion), et même, fin 2016, en salle d’accouchement.