Réduire les transfusions de sang en chirurgie cardiaque est bénéfique
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Réduire les transfusions en chirurgie cardiaque

photo d'une infirmière réalisant une transfusion de sang

Dans une étude clinique récente, les scientifiques ont mis en évidence que la mise en place d'une restriction des transfusions sanguines dans le cas de patients subissant une chirurgie cardiaque avait des effets positifs chez les malades.

Cette approche restrictive consiste à réduire le nombre de transfusions sanguines dans le cas d'une chirurgie de pontage cardiopulmonaire, sans augmenter le risque de lésions rénales aiguës chez les patients. 

Amit X. Garg, MD, Ph.D. (Institut de recherche en santé Lawson en Ontario) et ses collègues ont mené un essai clinique randomisé appelé TRICS-III. L'essai comprenait 4531 patients subissant une chirurgie de pontage cardiopulmonaire dans 73 centres dans 19 pays.

Les patients ont été randomisés selon une approche transfusionnelle restrictive (transfusion uniquement si l'hémoglobine est inférieure à 7,5 g / dL) ou une approche plus libérale (transfusion si l'hémoglobine est inférieure à 9,5 g / dL).

Les résultats de cette étude ont démontré qu'il était possible de réduire les transfusions sanguines sans impact néfaste chez les patients. Cette réduction des transfusions a pour but de prévenir les effets indésirables liés aux transfusions, préserver l'approvisionnement en sang, et réduire les coûts de soins de santé.

"Avec plus de 20 millions de chirurgies cardiaques pratiquées chaque année dans le monde – l'une des raisons les plus courantes d'utilisation du sang à l'hôpital et environ 3 unités de globules rouges utilisées par patient en moyenne -, cela donne à peu près 20 millions d'unités de sang qui pourraient être évitées d'être transfusées chaque année sans influencer le risque qu'un patient développe une lésion rénale postopératoire ", a déclaré le Dr Garg.