Ressortissants étrangers mobilisés pour le don du sang au Vietnam
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Ressortissants étrangers et le don du sang

Photo d'un prélèvement de sang lors d'une collecte de don du sang au Vietnam

Lors de la campagne pour le don du sang au Vietnam, "Itinéraire rouge", les organisations ont constaté que les ressortissants étrangers se mobilisaient fréquemment à cette cause en réalisant des dons de sang.

Le programme "Itinéraire rouge" est une initiative qui permet de sensibiliser la population à l’importance du don du sang. Parmi les milliers de donneurs, beaucoup sont des étrangers, vivant au Vietnam.

Comme Chinoros Benjachavakul, installé au Vietnam depuis 2005. Ce directeur général adjoint chargé des ressources humaines de la Compagnie par actions d’élevage : CP Vietnam, a déjà participé près de 45 fois à ce programme.

Kiran Babu Kosaraju, qui travaille dans le secteur de la banque depuis quatre ans,  a aussi donné son sang plus d’une fois. "Je suis prêt à donner chaque fois que j’en ai l’occasion", a-t-il partagé. Dans le même temps, d'autres ressortissants réalisent leur premier don du sang.

Cette implication pour le don de sang ne s'arrête pas là. Car à ces initiatives individuelles, s'ajoute la mise en place des collectes de don du sang dans les ambassades, afin de s'inscrire dans une démarche de solidarité envers les malades.

Ces collectes de don du sang permettent ainsi aux employés des ambassades de se mobiliser pour le don du sang. Ainsi, fin Août, l’ambassadeur Bruno Angelet, chef de la délégation de l'Union européenne (UE) au Vietnam, a pu donner son sang.