Publication: risque de transmission de la Maladie de Chagas au Canada
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitterpartager sur
google +

Risque de transmission de la Maladie de Chagas

Globules rouges dans la circulation sanguine

En collaboration avec une équipe de spécialistes en médecine tropicale et en médecine de laboratoire de Winnipeg et de Montréal, le Dr Ndao vient de publier une analyse sur les risques de transmission de la maladie de Chagas.

La maladie de Chagas est causée par un parasite appelé Trypanosoma cruzi, que l’on trouve essentiellement en Amérique latine, mais aussi, occasionnellement, dans le sud des États-Unis. Elle est transmise par la morsure d'une variété de punaises. La maladie peut également être transmise de la mère au fœtus pendant la grossesse, par une transfusion de sang contaminé ou une transplantation d’organe d’un donneur infecté.

Le risque de transmission de la maladie de Chagas était peu considéré par les responsables de santé publique au Canada, du fait qu'il était peu présent. Mais cette étude remet en cause la politique dans ce domaine avec la mise en évidence d'un potentiel risque sanitaire. Les individus potentiellement infectés, mais non diagnostiqués se comptent par milliers.

L'étude réalisée par le Dr Ndao portait sur la transmission du parasite entre une mère et ses enfants. Le parasite a été retrouvé sur trois des quatre enfants. Le plus inquiétant est que l'un des enfant a déclaré avoir donné son sang pendant de nombreuses années jusqu’en 2010, année où la Société canadienne du sang a découvert chez lui la présence d’anticorps au parasite T. cruzi.

A la suite de cette publication, des experts canadiens soulignent l’importance de la prévention et du dépistage de la maladie de Chagas chez les personnes d’origine latino-américaine, afin de réduire le risque de transmission du parasite, notamment lors des transfusions sanguines.