Sécurisation des données e-santé pour les patients par une société
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Sécurisation des données e-santé pour les patients

Photo de CGR lors de la préparation des PSL

Afin de sécuriser les données e-santé des patients pour les établissements de soins, la société marseillaise, Enovacom, a développé des solutions à destination notamment des centres de transfusions sanguines.

Créée en 2002 par cinq anciens camarades d'école, l'entreprise marseillaise, Enovacom, éditeur de logiciels, est l'un des leaders en termes de solutions de messagerie sécurisée de santé. Elle a été créée au début des années 2000 afin de répondre à des besoins de traçabilité des produits sanguins.

Les fondateurs de Enovacom ont développé un système d'échange de données qui a permis d'améliorer la traçabilité des poches de sang, en automatisant les flux de données entre les hôpitaux et les centres de transfusion. Cela a été la première application développée par la société.

Très vite, la société s'est tournée vers tous les types d'échange de données avec les laboratoires d'analyses, l'assurance maladie, la médecine de ville, dont les flux de données internes. Elle propose à ce jour de nombreuses solutions aux établissements de soins, centres de transfusion ou laboratoires.

Avec un chiffre d'affaires de 13 M€ en hausse de 15 % en 2018 et un effectif de 160 salariés, Enovacom compte recruter une cinquantaine de personnes, dont 45 sur la région pour accompagner son développement à l'international, notamment après le rachat en 2018 par Orange et son partenariat avec Microsoft.