La téléassitance médicale en collecte de don du sang bientôt en place
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Téléassitance médicale en collecte de don du sang

L'EFS oeuvre pour le don de sang

Afin de pallier au manque de médecins que connait l'Etablissement Français du Sang (EFS) depuis quelques années, le gouvernement a publié un nouveau décret permettant à une infirmière habilitée de réaliser des collectes de dons du sang en l'absence de médecin.

Grâce à ce nouveau décret paru le 15 février au journal officiel, le gouvernement espère permettre à l'EFS d'organiser plus de collectes de dons du sang sur le territoire, et ainsi assurer l'autosufficance de la France en produits sanguins labiles.

Avec cette mesure, les médecins ne seront plus les seules personnes qualifiées pour gérer des collectes de sang. Le décret prévoit qu’en « l’absence d’un médecin sur le site de collecte », ce soient des infirmiers qui réalisent le processus. Ces derniers doivent cependant justifier de deux ans d’expérience dans la « collecte, l’encadrement ou la coordination de soins. »

Avant de prendre en charge les collectes de sang, les infirmières devront avoir « une formation spécifique relative à la surveillance du déroulement du prélèvement ». De plus, les infirmiers devront toujours avoir un moyen de communiquer immédiatement avec un médecin qualifié (téléassistance médicale).

Cette décision a été prise selon les recommandations émises dans le projet de loi de financement. Avec cette possibilité de téléassistance médicale, l'EFS va débuter une phase pilote afin de tester un système de communication audiovisuel entre le médecin et l'infirmière de la collecte de sang.