Un centre de transfusion dans un bâtiment blindé inauguré par MDA
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Un centre de transfusion dans un bâtiment blindé

photo de produits sanguins labiles prêts à être transfusés

Afin de sécuriser l'activité transfusionnelle en Israël, Magen David Adom a inauguré son premier centre de gestion blindé permettant de fonctionner en cas d'attaque chimique, biologique ou d'attaque de missiles.

Le service de secours national israélien Magen David Adom (MDA) a inauguré un nouveau centre national d’opération blindé, censé pouvoir garantir le maintien des opérations, dans le cas d’une attaque de toutes sortes d’armes conventionnelles et non-conventionnelles.

La décision de construire un centre de secours blindé comprenant l'activité transfusionnelle a été prise face à une menace d’attaque aux missiles de la part de l’organisation terroriste libanaise du Hezbollah, et de la part du groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza.

Ces deux groupes auraient un arsenal composé de milliers de roquettes dont certaines auraient une portée suffisante pour frapper le centre d’Israël et ont tous deux menacé de cibler les grandes villes d’Israël.

« En tant que service médical d’urgence, banque du sang et agence de secours en cas de catastrophe, nous devons nous préparer à tous les scénarios », a dit Eli Bin, le directeur général de MDA . « Lorsqu’on a le plus besoin de nos services, pendant une guerre par exemple, il est extrêmement important que nos opérations de gestions ne soient pas perturbées. »

Magen David Adom va continuer le développement de structure protégée contre des attaques, notamment aves la construction d'un centre de don du sang à Ramle. Cette banque du sang devrait être terminée fin 2020, a fait savoir MDA.