Un incendie ravage le centre de transfusion à l'hôpital en Guinée
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Un incendie ravage le centre de transfusion Guinée

Photo de CGR lors de la préparation des PSL

Dans la nuit du mardi 14 août 2018, le centre de transfusion sanguine de l'hôpital préfectoral de Télimélé, en Guinée, a subi un incendie qui a détruit l'ensemble des locaux et perturbé la transfusion sanguine dans l'établissement.

A la suite de cette incendie, tous les équipements et matériels de laboratoire, fournis par des partenaires, ont été ravagés par l’incendie. Les dégâts ne sont que matériels, le feu n'ayant fait aucun blessé.

« C’est aux environs d’une heure du matin que j’ai été réveillé par l’équipe de garde pour me dire qu’il y a le feu dans la salle de transfusion sanguine. Je me suis rendu précipitamment sur les lieux, j’ai trouvé que l’équipe de garde et les gardes malades étaient entrain déteindre le feu. On s’est préoccupé de sortir les malades de l’hôpital. Grâce à l’intervention des uns et des autres, l’incendie a pu être maîtrisé et ne s’est pas propagé sur les autres compartiments du bâtiment abritant des malades hospitalisés et d’autres bureaux. Le matin, nous avons fait appel à la gendarmerie, à l’autorité préfectorale et à la direction préfectorale de la santé. Ensemble, nous avons constaté les faits. En conclusion, c’est un court circuit qui est à la base de l’incendie », a expliqué Dr Maurice Béavogui, directeur de l'hôpital.

Le directeur regrette les dégâts que l'incendie a fait au centre de transfusion, d'autant qu'il était équipé de matériel neuf : quatre frigos, dont un frigo solaire neuf. Le frigo solaire devait servir à la banque sanguine, mais il n’avait pas été installé.