Une nouvelle appli réalisée pour favoriser le don de sang au Cameroun
Actualité du don de sang et de la transfusion
partager sur facebookpartager sur twitter

Une appli pour favoriser le don de sang, Cameroun

image représentant le sang passant du donneur au receveur

Quatre jeunes Camerounaises ont mis au point une application qui permet de mettre en liaison les patients recherchant des donneurs de sang et de potentiels donneurs de sang qui se sont inscrits préalablement sur cette application.

Agées entre 13 et 14 ans et inscrites en classe de quatrième au Quality International School de Yaoundé, Queenie l’Or Ekinde Mekolle Muke, Rose Diella Tikum Ngo Sii, Julienne Daphné Tchouenmegne Ngomegni et Joyce Lesley Forkou Djuiko ont créé une application pour développer le don de sang au Cameroun.

Baptisée « Hémo » (du mot « Hémoglobine »), cette application réalisée pour les téléphones sur Android est très simple en terme d'interface et d'utilisation. Les donneurs de sang s'inscrivent gratuitement dans l'application; ainsi que les personnes qui recherchent un donneur de sang. L'application permet à ces derniers de trouver rapidement un donneur de sang afin de prendre contact avec lui.

Il faut savoir qu'au Cameroun, les patients qui ont besoin de transfusion sanguine doivent trouver des donneurs de sang afin de réduire le prix des poches de sang, 18 000 FCFA au lieu de 30 000 FCFA si le patient ne trouve pas de donneurs.

La secrétaire permanente du Programme national de transfusion sanguine (PNTS) se félicite de l'initiative des jeunes avec l’application « Hémo ». Elle invite cependant les développeurs à se rapprocher du PNTS pour « s’enquérir de la politique et de la règlementation de la transfusion sanguine au Cameroun pour une meilleure orientation ».

Les quatre jeunes filles sont conscientes que leur application doit être améliorée. « Il nous faut assurer la fiabilité et la sécurité de notre application. On aimerait également relier les banques de sang entre elles », affirme Julienne Daphné Tchuenmegne Ngomegni.