Le donneur est suivi par différents organismes. Tout d'abord par l'Etablissement Français du Sang (EFS)
Don du Sang en France

Suivi des donneurs

Les donneurs de sang sont suivis par différents organismes. Tout d'abord par l'Etablissement Français du Sang (EFS) qui effectue les analyses des différents dons, puis l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de la santé (ANSM) pour les effets indésirables survenus sur le donneur, et enfin par l'Institut de Veille Sanitaire (InVS) pour le suivi épidémiologique des donneurs. L'ensemble de ce suivi est appelé : Hémovigilance des donneurs.

L'EFS réalise, sur chaque don, différentes analyses afin de s'assurer de la conformité sanitaire des produits sanguins prélevés et ainsi garantir la sécurité des transfusions sanguines. Lorsqu'une anomalie est détectée lors du don, le donneur en est aussitôt informé par une convocation, afin d'être prévenu par un médecin de son résultat anormal. Dans le même temps, tous les produits issus de son don sont détruits et une enquête est éventuellement réalisée sur les dons antérieurs.

L'ANSM s'occupe de tous les problèmes ayant pu survenir pendant le don et qui ont affecté, ou auraient pu affecter la santé du donneur comme du receveur. Après correction de l'anomalie par l'EFS, l'EFS transmet cette anomalie à l'ANSM, institut de contrôle de l'EFS. L'ANSM et l'EFS analyseront cette anomalie afin d'y apporter des solutions durables et éviter que cela se reproduise. Les modifications des pratiques sont ensuite transmises à l'ensemble des sites de prélèvements en France.

Enfin, l'InVS intervient en aval de toute cette organisation. L'InVS analyse chaque année tous les résultats réalisés sur les donneurs. Ces analyses sont une source de données très importante pour la santé publique. Elles permettent par exemple, de voir si le nombre de maladies virales dans les dons est en augmentation ou en diminution. A partir de ces données, l'InVS détermine les conditions et les contre-indications au don de sang.

Photo d'un donneur de don du sang lors du prélèvement