Délivrance de produits sanguins labiles (PSL) pour la transfusion
Transfusion sanguine

Sélection des produits

La sélection des produits sanguins, appelée également délivrance consiste à trouver le « couple idéal » patient-produit sanguin afin de garantir la sécurité du malade. Il est nécessaire d’adapter le choix du produit sanguin aux produits disponibles bien sûr, mais aussi aux caractéristiques immunologiques du patient, à son âge et à sa pathologie. Cette étape de la sécurisation de la transfusion sanguine doit mettre en relation les analyses immuno-hématologiques réalisées par le laboratoire de qualification biologique du don et le laboratoire d'immuno-hématologie ayant réalisé les analyses du malade nécessitant une transfusion sanguine.

 

Transfusion de CGR


Choix selon le groupage sanguin :

La compatibilité ABO ne peut pas être dérogée, car cela peut conduire à la mort du patient. Les produits sanguins délivrés devront donc répondre aux régles de compatibilité ABO (voir schéma ci-dessous).

 Régles de compatibilité des transfusions de CGR

Le phénotypage (RH-KEL) du patient doit être respecté lors de transfusion sanguine de globules rouges lorsque le patient présente un ou des anticorps ou s'il s'agit d'une femme de moins de 50 ans. Dans les autres cas, la transfusion sanguine peut être non phénotypée lorsque le stock de CGR phénotypés est faible ou épuisé. Auquel cas le phénotype Rh-Kell sera approchant.

 

Validité de la RAI :

Quant au délai de validité de la RAI, le débat est toujours aussi passionné…

Le texte réglementaire en vigueur préconise : «le délai habituel de validité de la RAI est de 3 jours. Sur indication formelle du médecin ou dans le cadre d’un protocole transfusionnel préétabli, en l’absence d’antécédents transfusionnels ou d’autres épisodes immunisants (grossesse, greffe, …) dans les six mois précédents, le délai de validité d’une RAI négative pourra être porté à 21 jours ».

Certains ont proposé une attitude fondée sur les antécédents transfusionnels et obstétricaux, adaptée à chaque patient, certes plus défendable scientifiquement mais difficile à mettre en oeuvre en pratique quotidienne.

L’attitude sécuritaire serait de :

  • 24h si transfusion < 21 jours
  • 72h si le patient a eu une transfusion il y a plus de 21 jours et moins de 6 mois
  • 21 jours si pas de transfusion ou antécédents obstétricaux dans les 6 derniers mois

 

Transfusion de plaquettes


Les plaquettes expriment les antigènes ABO, les antigènes HLA et HPA (Human Platelet Antigen) mais pas les antigènes du système RH. Les concentrés de plaquettes ont un contenu résiduel en Globules Rouges (GR) très faible. Il n’y a donc pas de risque d’accident hémolytique. Par contre, cette faible quantité de GR peut être suffisante pour déclencher des allo-immunisations contre les antigènes érythrocytaires, d’où la précaution habituelle d’injecter une dose d’Ig anti D après la transfusion de CP RH:1 chez un receveur RH:–1 afin d’éviter l’apparition d’un anti-D.

En cas de transfusion ABO incompatible, le rendement transfusionnel peut être diminué, surtout chez les receveurs ayant un taux d’anti A et/ou B sérique élevé (ex. : Concentré de plaquettes A à un receveur O). De plus, dans ces cas, il faut selectionner des unités dépourvues d’hémolysines (anti-A et ou anti-B hémolysant) voire déplasmatisées, en particulier chez le jeune enfant (ex. : CPA O à un receveur A).

Chez les patients polytransfusés en concentrés de plaquettes, l’étude du rendement plaquettaire à 1h et à 24h est utile afin de vérifier l’efficacité de la transfusion et de dépister un état réfractaire nécessitant des explorations complémentaires (recherche d'anticorps HLA et HPA) et une stratégie transfusionnelle adaptée lors des transfusions ultérieures.

 

Transfusion de plasmas


Le plasma thérapeutique est utilisé pour ses propriétés hémostatiques ou lors des échanges plasmatiques en remplacement d’un facteur plasmatique manquant (Purpura Thrombotique Thrombopénique). La compatibilité ABO est l'inverse de celle des CGR car le plasma contient des anticorps anti-A et/ou anti-B pouvant réagir avec les globules rouges du patient.

 

Régles de compatibilité des transfusions des PFC et Plaquettes