Immuno-Hématologie Erythrocytaire

Epreuve de Compatibilité

L'épreuve de compatibilité est exclusivement utilisée dans un contexte transfusionnel. Le but de cette méthode est de vérifier la compatibilité des concentrés de globules rouges (CGR) à transfuser avec le sérum ou le plasma du patient. Selon la réglementation française, l'épreuve de compatibilité doit être réalisée lorsque le patient a, ou a eu, un anticorps irrégulier; ou pour les nouveaux-nés ayant un TDA positif ou de mère immunisée. L'idéal pour un nouveau-né est de réaliser également l'épreuve de compatibilité avec le sérum ou plasma de la mère. Cette analyse est valable durant 72 heures après la date de prélèvement, comme la recherche d'anticorps.

 

Intérêt particulier


Dans de rares cas, cette analyse peut mettre en évidence un anticorps privé (anticorps dirigé contre un antigène de faible fréquence) ou quelques fois un anti-ABO4, ces anticorps ne pouvant pas être déterminés lors de la recherche d'anticorps irréguliers. Pour ces raisons, cette épreuve de compatibilité est réalisée lors de la suspicion d'un conflit immunologique suite à une transfusion sanguine, avec les globules rouges à l'origine du conflit immunologique.

 

Réalisation technique


Cette analyse est réalisée en test indirect à l'antiglobuline avec une antiglobuline polyvalente (anti-IgG et anti-complément) ou de type IgG. Elle doit être également réalisée en technique enzymatique lorsque l'anticorps présent dans le sérum ou plasma du patient a été révelé dans cette technique.

Elle est essentiellement réalisée en technique filtration à l'aide d'un automate ou en technique manuelle. La technique de filtration nécessite l'utilisation de cassette composée d'une cupule de réaction surmontant une colonne de filtration consituée de billes ou de gel.

Photo d'une recherche d'anticorps réalisée en filtration

Les globules rouges du Concentré de Globules Rouges (CGR) à transfuser sont dilués et mis dans la cupule d'incubation avec le sérum ou le plasma du patient. La cassette de filtration est incubée à 37°C, puis centrifugée afin de permettre la migration des globules rouges dans la colonne de filtration. Lors de cette migration, si un anticorps est fixé sur le globule rouge, il sera fixé par l'antiglobuline afin de réaliser un réseau avec les autres hématies. Ce réseau sera ensuite retenu par les billes ou le gel de la colonne de filtration afin de réveler une réaction positive.

Lorsque l'analyse est négative, les CGR utilisés sont considérés comme compatibles et peuvent être transfusés. Lorsque le test est positif et en éliminant toute erreur de sélection des CGR ou de réactivité de celle-ci (TDA positif), cette positivité peut être due à :

  • un allo-anticorps non dépisté à l'identification car de concentration faible
  • un auto-anticorps
  • un anticorps de faible fréquence (anticorps privé)
  • un Anti-ABO4 naturel qui ne peut être détecté à l'identification